Préparation à l’accouchement

par Sonia

Si seulement il existait une recette toute simple pour s’assurer d’un déroulement parfait à l’accouchement ! Elle serait ici !

Mais soyons réaliste, il est impossible de prévoir le déroulement exact d’un accouchement. Nous évoquerons toutefois deux clefs toutes simples pour bien vivre son accouchement pour bien préparer son corps à cette grande étape tout en réduisant l’anxiété qui peut y est reliée.

Les clefs abordées :

Apprendre à respirer vous permettra :

      • Créer de l’espace pour la béatitude de bébé durant la gestation
      • Réduire votre stress lié à l’accouchement
      • Avoir des poussées efficaces à l’accouchement
      • Apporter un bon apport d’oxygène à maman et bébé lors de l’accouchement
      • Détendre le périnée et ainsi réduire les possibilités de déchirures à ce niveau

Envisager toutes les éventualités vous permettra :

      • Réduire votre stress lors de l’accouchement

Alors, rassemblons toutes ces informations pour mieux comprendre comment bien respirer et ainsi réduire son stress et se préparer à des poussées efficaces lors de l’accouchement.

1.Apprendre à respirer !

Respirer, ça semble plutôt simple à priori ! Mais bien respirer demande toutefois une attention particulière et surtout, beaucoup de pratique ! Alors aussi bien se pratiquer dès maintenant !

Bien respirer, c’est remplir pleinement ses poumons d’air et pour se faire, il est d’abord primordial de savoir bien utiliser le diaphragme thoracique. Le quoi ?

ostéo

Le diaphragme thoracique est le muscle principal de la respiration et qui, tel un parachute, fait office de cloison entre la paroi thoracique et la paroi abdominale. Il est également l’un des muscles principaux, avec les muscles transverses de l’abdomen (l’un des muscles abdominaux), qui vous permettra de pousser bébé lors de sa descente. Il est de ce fait très important que ce muscle soit en mesure de se contracter mais également de bien se détendre pour des poussées efficaces. Avoir des poussées efficaces permet d’assurer un bon apport d’oxygène à maman et bébé et permet également aux muscles du périnée de s’étirer graduellement.

Ah le périnée ! Celui que toutes les femmes enceintes ou ayant accouchées connaissent très bien ! Cet ensemble de muscles forme ce que l’on nomme le plancher pelvien et il est lui aussi un diaphragme (diaphragme pelvien). Et qui dit diaphragme dit nécessairement respiration !

Inversement au diaphragme thoracique, nous pouvons imaginer le diaphragme pelvien tel un hamac en forme de losange faisant office de réceptacle aux organes du petit bassin, soit à la vessie, l’utérus et le rectum chez la femme.

Exercice :

Les exercices, étant primordiaux au maintien à long terme de votre mieux-être, se doivent d’être efficaces mais simples à la fois pour y trouver un certain plaisir!

Je suggère donc de ce fait un exercice de respiration simple qui se fait… couché dans le lit! Il sera donc facile de pratiquer votre respiration tous les matins pour bien s’oxygéner avant de mettre les pieds au sol et tous les soirs, pour s’apaiser de nos journées effrénées!

Positionnement :

      • Couché dans le lit (quel plaisir), plier les hanches et les genoux.
      • Soulever le bassin et redéposer. Cela permet de fixer le sacrum (dans le mou de votre matelas!).
      • Placer une main au niveau de l’abdomen puis la deuxième au niveau du sternum, soit environ au milieu de la cage thoracique à l’avant.

ostéo3

Exercice de respiration :

INSPIRATION : étirement des diaphragmes et des muscles abdominaux

Comptez jusqu’à trois.

  1. Gonfler l’abdomen : distension de l’abdomen vers l’avant entraînant l’élévation de votre main qui est à ce niveau. *Il est important de bien relâcher le plancher pelvien à cette étape!
  2. Diriger l’air vers la cage thoracique : élévation des côtes basses
  3. Diriger l’air vers les clavicules : élévation du sternum, des côtes hautes et des clavicules entraînant l’élévation de votre main qui est à ce niveau

EXPIRATION : contraction des diaphragmes et des muscles abdominaux

L’expiration doit être plus longue que l’inspiration donc diriger l’air vers l’abdomen en comptant jusqu’à six.

1 et 2 ) Abaissement des clavicules, du sternum et des côtes hautes, entraînant      l’abaissement de votre main à ce niveau.

3 et 4 ) Abaissement des côtes basses.

5 et 6 ) Dégonfler le ventre en contractant les muscles abdominaux et le plancher pelvien à la fois. *La contraction du plancher pelvien se fait comme lorsqu’on retient une envie d’uriner!

Vous pouvez imaginer cet exercice comme étant une vague !

La vague s’élève à l’inspiration puis, inversement, la vague redescend (s’abaisse) à l’expiration ! C’est grâce à vos mains sur l’abdomen et la cage thoracique que vous pourrez bien ressentir toutes les étapes d’une bonne respiration.wave-303707_960_7202. Envisager toutes les éventualités

Évidemment, toute femme enceinte souhaite avoir un bel accouchement, sans trop de contraintes nécessitant des interventions médicales particulières et sans trop de douleurs.

Certaines souhaitent, autant que possible, avoir un accouchement naturel. 

Et certaines préféreront une date prévue pour une césarienne, pouvant également être une nécessité pour diverses raisons médicales.

La visualisation positive, c’est important !

Par contre, il est également important d’avoir conscience de toutes les éventualités possibles lors de votre accouchement. De connaître les diverses interventions médicales pouvant être effectuées lors d’un accouchement pourra vous paraître anxiogène à la base, mais si le jour venu l’une d’entres elles s’avèrent nécessaires, vous saurez de quoi le cadre médical parlera…

Vous saurez également à quoi ressemble et à quoi servira l’instrument médical qu’on approche de vous…

Vous aurez de plus envisagé la possibilité d’une césarienne d’urgence et connaîtrez les diverses interventions médicales pouvant être effectuées à la suite de la naissance de votre tout petit. Tout ceci, dans le but unique de réduire le stress lors de l’accouchement et de ce fait vous permettre une bonne respiration !

De petites clefs toutes simples pour la maison ! Si vous désirez approfondir davantage, l’ostéopathie est une thérapie manuelle douce très intéressante pour vous permettre une préparation optimale en vue de l’accouchement. Dans cette optique, votre ostéopathe s’assurera à priori de la pleine mobilité des articulations du bassin et du rachis lombaire pour favoriser le passage de bébé par voie naturelle. Il s’assurera également d’un bon équilibre tensoriel au niveau des muscles du périnée et vous suggérera certainement divers exercices adaptés pour maintenir à long terme les bons soins qu’il vous aura apporté ! Cela dit, votre ostéopathe adressera toujours votre prise en charge de façon holistique en s’assurant du bon fonctionnement de tous les systèmes de votre corps et bien sûr, en s’assurant de la béatitude de maman et de bébé !

Au plaisir !

Sonia Fortier, Ostéopathe D.O.

L’ostéo des bambinos et de toute la famille

Rencontrez tous les collaborateurs !

 

Sources images

http://www.peps-boutique.com/ressources/boutiques/195/perineeimoove.pdf

http://www.emmagomez.be/2018/02/le-perinee-au-sein-de-sa-chaine-myofasciale-la-ligne-profonde-anterieure.html

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s