Les grands enfants

Par Anny

L’adolescence. 

Période charnière dans la construction des adultes de demain. 

Cet instant où le besoin énorme de liberté apparaît, suivi de l’envie d’être entendu et surtout d’être compris.  Je me rappelle encore mes états d’âme d’adolescente. J’étais persuadée que personne ne comprenait ce que je vivais et que personne ne voulait vraiment comprendre, de toute façon.

Pourtant, j’étais vraiment bien entourée! 

Aujourd’hui, j’ai la chance d’être parent d’une belle et grande adolescente. Je remarque qu’elle semble vivre les mêmes états d’âme que moi, il y a de cela quelques années. 

15 ans et des poussières, déjà, je sens que l’envie de voler de ses propres ailes se crée un chemin dans sa tête.

Comment on fait, en tant que parent, pour s’adapter aux changements majeurs que vivent nos enfants entre 12 et 18 ans ? Il me semble qu’hier encore, elle nous demandait de sortir en famille ou d’écouter un film collé. Il me semble que sa première soirée de danse à l’école c’était la semaine dernière et qu’il n’y a pas si longtemps, nous pouvions encore choisir ses vêtements. 

Les choses évoluent… Maintenant, le magasinage et les sorties au cinéma, ne sont plus des moments en famille, mais plutôt avec ses amies. (Bien sûr, je suis toujours impliquée, puisque je suis chauffeuse de taxi désignée !) Elle dort maintenant chez ses copines et nous demande parfois de faire des soirées à la maison.

L’écoute

J’estime que nous devons, en tant que parent, être à l’écoute de nos enfants. Et depuis que je suis parent d’une ado, je constate que c’est encore plus important durant la période de l’adolescence. C’est difficile de trouver le juste milieu entre la liberté et l’encadrement, mais si on prend le temps d’écouter notre ado, on peut facilement comprendre OÙ, QUAND et de QUOI il a besoin. Par exemple, ici l’encadrement est beaucoup plus au niveau scolaire qu’au niveau social. Notre décision vient du fait que notre grande nous a démontré qu’elle s’est entourée d’amis de confiance. 

La compréhension

Je crois aussi qu’il est fondamental de prendre au sérieux les émotions que vivent nos adolescents Il ne faut surtout pas minimiser ce qu’ils ressentent. Nos enfants et leurs émotions méritent d’être pris en considération et ce peu importe leur âge.

Je crois aussi que d’instaurer des limites claires en tant que parent, facilite la relation. (Bon, ok, personnellement je suis vraiment mauvaise pour ça, mais j’ai mon chum qui est vraiment le meilleur pour les règles qui ne changeront jamais! On s’équilibre en tant qu’équipe parental.)

Bien que l’adolescence est une période mouvementée dans la vie de nos enfants, je crois qu’elle vaut la peine d’être vue positivement. Je trouve que nos jeunes sont bons. Ils sont informés, généreux et persévérants! 

Donc, d’ici à ce que vos minis vieillissent, profiter bien de chaque minutes avec eux. Embrasser-les. Coller-les. Dites leurs que vous les aimez…Continuer toujours à le faire!

Anny

Maman d’une petite tribu, qui aime transmettre à sa marmaille autant qu’elle aime apprendre d’eux.

Rencontrez tous les collaborateurs !

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s